Communiqué de presse

Diffusion immédiate

Le CFA en route vers la Marche mondiale des femmes!

Anjou, le 10 mars 2020 – Le Carrefour des femmes d’Anjou a célébré le 5 mars dernier la Journée internationale des droits des femmes sous le thème de la Marche mondiale des femmes 2020 (MMF), Féministes de toutes nos forces!.


Notre centre contribue à bâtir une société où les femmes évoluent dans un système le plus égalitaire possible tout en identifiant, dénonçant et combattant les oppressions qui pèsent sur elles. Dans cette lignée, nous avons proposé une journée de sensibilisation exceptionnellement ouverte à tous dans le but d’interpeller la population aux enjeux d’actualité sur le vécu des femmes d’ici et d’ailleurs. Par ce fait, nous avons ainsi centré nos activités sur les luttes des femmes à travers le monde soulevant des problématiques telles que l’environnement, les luttes des communautés autochtones, le féminicide, l’excision et bien autres enjeux. En entrée, nous avons proposé un jeu-questionnaire sur certaines femmes inspirantes ayant marqué l’Histoire par leurs inventions scientifiques et leur militantisme. Par la suite, nous avons bouclé notre événement par une discussion profonde sur les violences faites aux femmes sur le plan physique, psychologique et institutionnel.


Au fond des réflexions et discussions, les participantes et participants ont partagé sur différents tabous et sur leur place au sein d’un mouvement international qui vise à faire tomber non seulement le patriarcat, mais également toutes autres formes discriminations écrasant particulièrement les femmes à la croisée des oppressions.


L’art engagé pour l’égalité


À la suite de cette journée de sensibilisation, le Carrefour des femmes d’Anjou s’engage à ancrer sa nouvelle programmation dans une approche visant à apporter une analyse politique et féministe par des activités artistiques mensuelles. De cela émergeront cinq œuvres collectives ciblant les cinq revendications de la MMF soit la lutte contre la pauvreté des femmes et des familles, la violence faite aux femmes, les changements climatiques, les femmes et les familles migrantes et immigrantes ainsi que les femmes autochtones du Québec.


Nous tenons à remercier tous les participantes et participants sans qui le succès de notre célébration de la Journée internationale des droits des femmes n’aurait pas été possible.


Au plaisir de vous revoir à nos prochaines activités!


Féministes de toutes nos forces!


Le Carrefour des femmes d’Anjou

Illustration :  Guadalupe Pérez Pita